Histoire du Vieux Pont de pierre

Ce vieux pont de pierre fut construit comme la plupart des autres monuments entre le XIIème et le XIVème siècle, mais l’essentiel du pont date des 14 ème et 15 ème siècle. Il commandait l’une des quatre entrées du Grez « médiéval ».

Sur son arche la plus haute, on déchiffre la date de 1704.

Composé de 10 arches qui offrent une caractéristique particulière : les culées sont en pans coupés en amont et en pointe aval, pour faciliter l’écoulement de l’eau en cas de crue. Sa structure générale rappelle celle du Pont Neuf à Paris comme l’avait identifié Christo venu « l’emballer » à titre d’essai afin de mieux convaincre les édiles parisiens et cela quelques mois seulement après sa rénovation.

En effet les 3 arches centrales avaient sauté en août 1944 et il a fallu 40 ans pour le voir restauré. Franchir le Loing fut de tout temps une contrainte permanente.

 

Il a subi à plusieurs reprises au cours de l’histoire mouvementée de notre pays, des dégâts forts importants, mais les générations qui se sont succédées ont toujours eu à cœur de le remettre en état, comme ce fut le cas à nouveau après la 2ème guerre mondiale.

Le-Pont-en-ruine
Ce magnifique pont a inspiré des artistes venus de tous horizons, Robert Louis STEVENSON (écrivain écossais, auteur de l’Ile au Trésor) écrivit qu’il était accroché sur les cimaises du monde entier, ce qui aujourd’hui encore est une réalité. D’après les archives qui nous sont connues on peut dire que  le peintre Jean-Baptiste Camille COROT aurait été le premier à peindre le pont en 1860 (tableau exposé au Currier Museum of Art – Manchester, New Hampshire – USA)